» C’est une grande et rare vertu que la patience, que de savoir attendre et mûrir, que se corriger, se reprendre […] et tendre à la perfection.  » (Citation d’A. Gide)