« On se demande le pourquoi d’un tas de choses et on finit par se rendre très malheureux, à force. » (Citation de Ray Bradbury, Farenheit 451)