Le 27 janvier est, depuis 2002, la « Journée de la mémoire de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité » : l’occasion d’entretenir la mémoire, de transmettre l’Histoire aux nouvelles générations et d’appréhender l’avenir, avec plus de lucidité et de responsabilité.

Cette date correspond à l’anniversaire de la libération d’Auschwitz en 1945. Elle a pour but de penser le futur à travers la leçon de l’histoire et de répéter une réflexion indispensable autour de la Shoah. « Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l’oubli » (Elie Wiesel)

Mais c’est aussi journée de prévention : en rappelant l’idée de “crimes contre l’humanité”, c’est-à-dire de crimes contre l’essence humaine, le racisme visant bien l’humain de tout homme.

A cette occasion, les élèves de 3ème des classes d’italien ont étudié le poème « Si c’est un homme « , introduisant le roman éponyme, du grand auteur italien Primo LEVI, devenu écrivain à la suite de sa dramatique expérience des camps.

Après cette étude, les élèves ont dû  illustrer, au moyen d’une PAO, ce poème et témoigner de leur compréhension et de leur sensibilité au regard de cette œuvre et de cette thématique.

Voyez en pièce jointe les deux meilleurs travaux des classes concernées.