Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un projet commun autour de la météo. En effet, depuis le printemps 2016, notre collège fait partie du réseau “Météo à l’École” soutenu par l’organisation “Science à l’école”. Cette démarche a séduit les élèves de Mme Girault, professeure de Sciences de l’Ingénieur au lycée Camus, voisin de notre collège. Ils ont donc souhaité nous inviter afin que nous  assistions à une séance de TPE en 1ère Sciences de l’Ingénieur (SI) peu de temps avant la soutenance orale de leur projet pour le baccalauréat. En voici le compte-rendu :

 

La classe est répartie en groupes de 2 à 4 élèves travaillant dans 2 grandes salles équipées de matériel et ordinateurs.

Chaque groupe travaille depuis plusieurs semaines sur une problématique concernant un objet technique (éolienne par exemple) ou un sujet tel que le son. Chaque groupe nous a donc  expliqué sa démarche.

 

Le groupe en liaison avec notre projet, travaille sur la conception d’un anémomètre (c’est un appareil servant à mesurer la vitesse du vent). Après la modélisation complète de ce dernier sur des logiciels, les élèves vont l’imprimer grâce à l’imprimante 3D du lycée. Toute une partie de ce projet repose également sur le codage et la transmission du signal. L’anémomètre qu’ils construisent sera prochainement installé sur notre station météorologique et nous pourrons comparer les mesures réalisées par les 2 appareils.

 

Un autre groupe travaille sur les maisons dômes. Celles-ci sont construites en bois, elles tournent en fonction du soleil (de l’ensoleillement). Les maisons dômes sont écologiques. Les élèves ont  conçu une maquette de leur projet.

 

Par ailleurs, d’autres élèves travaillent  sur les différences de production d’énergie selon le profil des pales d’une éolienne. Les élèves sont en possession de la maquette d’une éolienne pour réaliser des mesures avec trois séries de pales de différentes formes. Grâce à un ventilateur pouvant aller à différentes vitesses et placé en face de la maquette, ils  mesurent la tension produite (en volts) par l’éolienne ainsi que sa vitesse de rotation grâce à un tachymètre. Suite à ces expériences, les élèves ont pu déduire la façon dont le profil des pales influe sur la quantité de production d’énergie d’une éolienne.

 

Un quatrième groupe  travaille sur l’étude comparative de la précision des catapultes de l’époque de Léonard de Vinci avec les machines dont nous disposons aujourd’hui. Les élèves ont modélisé et programmé leur catapulte sur un logiciel, pour ensuite faire plusieurs lancements théoriques. Ils devront les comparer à des mesures réelles qu’ils comptent faire sur la plage  afin de répondre à la problématique.

D’autres problématiques portent sur l’étude d’un son ou la conception d’un dispositif de fermeture de sac poubelle…

 

Jérémy en 4e  : “J’ai adoré assister à cette séance de TPE en 1ère Sciences de l’Ingénieur  car il y avait différentes problématiques à traiter. C’était très intéressant, j’ai remarqué que ces élèves de première sont plus autonomes que nous au collège. J’aimerais bien aller en SI car je pourrais choisir la problématique sur laquelle j’aurais à travailler avec plus d’autonomie.”

Clara en 5e : “J’ai bien aimé cette visite ainsi que les projets des étudiants. Leurs travaux étaient ingénieux et remarquables. Nous avons découvert le fonctionnement de l’imprimante 3D ainsi que certaines pièces réalisées avec celle-ci”.

Marguerite en 4e : “J’ai aimé ce cours de  Sciences de l’Ingénieur car j’ai appris beaucoup de choses au cours de cette séance. Les travaux des élèves étaient très intéressants . Au cours cette séance, on a vu un groupe qui construisait un anémomètre donc on a pu en comprendre la conception”.

 

Un grand merci à Mme Girault et aux élèves pour leur accueil et le temps pris sur leur projet pour nous en donner les tenants et les aboutissants. Nous attendons maintenant l’installation de l’anémomètre pour poursuivre notre projet commun.