Au lendemain de la journée internationale des droits des femmes, le collège s’est engagé dans une série d’actions promouvant l’égalité et visant à l’inscrire de plus en plus en cœur de la réflexion, pour qu’au plus vite ce principe d’égalité devienne enfin réalité !

Ainsi, ce lundi 9 mars, pour la 2ème année consécutive, le collège a organisé la journée de l’égalité avec, pour lutter contre les stéréotypes genrés, le dress code choisi par les élèves ambassadeurs : « Tous en violet ! », avec à la clé la remise d’un badge financé par le FSE : « Le sexisme, c’est pas mon genre ! »

               

La journée de l’égalité du 9 mars 2020

Des travaux d’élèves de 4èmes, menés dans le cadre de la sensibilisation à l’orientation, de l’EMC ou bien des sciences, ont été affichés dans les couloirs et sur les vitres du CDI, pour en faire profiter l’ensemble des élèves. Parmi ces travaux, affiches pour une plus grande mixité des métiers, slogans, dessins et publicités en faveur des sciences.

exposition l’égalité c’est pas encore gagné !

   

Affiches Egalité en sciences (2)

Après la pause déjeuner, les professeurs de sport ont encadré, sur le plateau sportif, des matchs de basket et de handball entre équipes mixtes. Un beau moment de partage et de respect où filles et garçons, ensemble, ont goûté cette égalité, finalement pas si compliquée à mettre en pratique !

   

C’est également cette même envie de bousculer les idées reçues qui a guidé l’action de ce mardi 10 mars, en partenariat avec l’association « 100 000 entrepreneurs », dans le cadre de la semaine de l’entrepreneuriat féminin, visant à promouvoir la culture entrepreneuriale et la réussite au féminin auprès des jeunes. Les classe de 3èmes B et E ont ainsi accueilli une femme entrepreneure de la région, Catherine Lamarque, forte d’une grande expérience dans le domaine de la création d’entreprises.

                             

Après avoir raconté son parcours professionnel et personnel, elle s’est prêtée très volontiers au jeu des questions des élèves. Flattés qu’une cheffe d’entreprise vienne à leur rencontre pour les sensibiliser au monde du travail et les encourager à réaliser leurs ambitions, ils ont également compris qu’il faut faire évoluer les mentalités et cesser de véhiculer une image seulement masculine de l’entrepreneuriat.
A travers le témoignage de Catherine Lamarque, c’est ainsi un message audacieux qui a été donné : il faut oser aller au bout de ses propres projets, que l’on soit fille ou garçon. Cette rencontre a donc permis de compléter la notion de Parcours avenir avec celle du Parcours citoyen.

    Accueil d’une entrepreneure

Enfin, pour cette fin de semaine, les classes peuvent encore profiter de l’exposition « Femmes de sciences » en D 105, où un jeu de mots croisés les attend pour découvrir des femmes scientifiques extraordinaires et pourtant méconnues.

        

Un ensemble d’actions qui, nous l’espérons, feront que chacune et chacun pourra avancer sereinement sur la voie de son épanouissement futur, en ayant pour ligne de conduite le refus de toute discrimination sexiste au nom de l’égalité de toutes et tous !