« Souvent on entend mal ce qu’on croit bien entendre ». (Molière)